P1160412

Philippe Saulnier réalise une « billetterie» pour l'Antichambre

 

 

 

Après la création, en 2003, de son Arboroïde A440 exposé dans le hall de l'Antichambre, puis, celle du bar des lieux en 2009, Philippe Saulnier (plasticien et professeur d'arts plastiques àl'Amocas) a réalisé une nouvelle oeuvre visible dans le hall du centre culturel. Son nom : labilletterie.

Cette création en demi-sphère, composée de bois de chêne et jalonnée d'éléments métalliques,invite au toucher de part la noblesse de la matière. Ce projet, commande de la municipalité, vadans la continuité de ses créations déjà existantes à l'Antichambre. Mêlant bois et métal, labilletterie apporte une dimension chaleureuse et vivante au lieu. « J'ai une formation detechnicien Agencement Ebénisterie. L'utilisation du chêne, pour moi, est importante. » Lechêne est effectivement présent sur toutes ses réalisations placées dans le hall.

Après sa formation en ébénisterie, Philippe Saulnier a intégré les Beaux-Arts, dont il est sorti diplômé en 1987. Passionné par les matériaux, les variations de formes et d'imaginaires inspiréespar l'arbre, il façonne ses créations en y mêlant terre, bois et métal. « Pour cette billetterie, j'aivoulu allier uniquement bois et métal. »

Quelques supports confectionnés de grillage alvéolé, appelé plus communément « grillage à poule», permettent de positionner les flyers d'informations culturelles. « L'apport de ce grillage, c'estun peu comme une rencontre de la ville et de la campagne. C'est un peu mon attachement àla terre qui m'inspire... » Philippe Saulnier a ainsi conçu un espace modulable, un mobilierfonctionnel, mobile et original pouvant se prêter à différentes utilisations. « L'objectif est, bien sûr,de l'utiliser en billetterie, mais ce mobilier pourra tout aussi bien servir de théâtre demarionnettes, ou d'espace théâtral de lectures. »

La nouvelle réalisation de cet « artisan-artiste », comme il aime à se décrire, permettra ainsi auxvisiteurs de découvrir les multiples savoir-faire du créateur.